Link

SOLLICITATION DE MANIFESTATIONS D'INTERET N° 021/BEAC-COBAC/PRCIFRC/UGRIF/2019-MI

La Banque des États de l'Afrique Centrale (BEAC) a sollicité un crédit et un don de l'Association de Développement International (IDA) pour financer le Projet de Renforcement des Capacités des Institutions Financières Régionales de la CEMAC, et a l'intention d'utiliser une partie du don pour effectuer des paiements au titre du contrat de Services de deux (2) experts dont (1) en supervision du secteur bancaire et en (2) supervision du secteur de la microfinance pour la mise en place de deux systèmes distincts de détection précoce des défaillances financières et managériales des établissements de crédit et de microfinance.

Dans le cadre de la supervision basée sur les risques, le Secrétariat Général de la COBAC envisage de mettre en place deux systèmes distincts de détection précoce des défaillances financières et managériales des établissements de crédit et de microfinance dans la zone CEMAC. L’objectif de la consultation est de mettre à la disposition du Secrétariat Général de la COBAC deux outils de suivi permanent de la santé financière des établissements assujettis et d’anticiper les défaillances du système bancaire au travers de la prédiction des cotes attribuées à ces derniers.

 - L’expert en supervision du secteur bancaire sera chargé de faire évoluer : i) le système actuel d’indicateurs de surveillance et d’alerte, construits à partir des états déclaratifs (états financiers et états prudentiels) ; ii) l’outil de notation des établissements de crédit, selon l’approche de la supervision basée sur les risques.

 - L’expert en supervision du secteur de la microfinance sera chargé de développer : i) un système d’indicateurs de surveillance et d’indicateurs d’alerte, construits à partir des états déclaratifs (états financiers et états prudentiels) ; ii) un outil de notation selon l’approche de la supervision basée sur les risques.

 Ces experts travailleront en étroite collaboration en vue de l’élaboration deux (2) cahiers de charges distincts des systèmes d'alerte précoce SYSCO-EC et SYSCO-EMF pour le développement du futur outil automatisé de critères de notation et des indicateurs de surveillance.

La durée de la mission est estimée à trois (3) mois et la date prévue pour le démarrage est pour décembre 2019.

Les termes de référence (TDR) et leurs annexes qui donnent les détails de la mission du consultant peuvent être consultés sur le site web de la BEAC et de la COBAC aux adresses www.beac.int et www.cobac.int.

  1. AMI 021 SYSCO 2 et 3 COBAC - 276.27 KB
  2. Annexe 1 - Cahier SYSCO EMF - 278.85 KB
  3. Annexe 2- Indicateurs de surveillance et dalerte - 202.64 KB
  4. Annexe 3 revue SYSCO 2 - 211.64 KB