Rencontres bilatérales

Cinquième rencontre bilatérale entre la BEAC et la Bank Al-Maghrib

La cinquième rencontre bilatérale entre la BEAC et la Bank Al-Maghrib s'est tenue le lundi 14 novembre 20I6, au siège de Bank Al-Maghrib (BAM) à Rabat

Le lundi 14 novembre 20I6, s'est tenue au siège de Bank Al-Maghrib (BAM) à Rabat, une réunion entre Monsieur Abdellatif Jouahri, Wali de BAM, et Monsieur Lucas Abaga Nchama, Gouverneur de la BEAC, Président de la COBAC.

Cette rencontre qui s'inscrit dans le cadre de la tradition des réunions bilatérales de haut niveau entre les deux Institutions a permis aux Gouverneurs, d'une part d'échanger autour des évolutions récentes et des perspectives de la situation économique et financière dans la Communauté Economique et Monétaire de l'Afiique Centrale (CEMAC) et au Maroc et d’autre part, d’aborder les voies de renforcement et d'approfondissement des liens de coopération et de partenariat privilégiés entre les deux Banques Centrales.

En matière de supervision, les deux Institutions ont fait le bilan de la coopération sur l’année écoulée. En matière de coopération générale, six visites d’études ont été organisées par la BAM au profit de 14 cadres et hauts responsables de la BEAC et de la COBAC. S’agissant des missions de vérification conjointes, deux missions ont été organisées et ce, en sus, de la tenue de six collèges de superviseurs.

Les deux Institutions ont exprimé leur satisfaction quant à la qualité des actions réalisées et des apports indéniables des échanges bilatéraux.

Tenant compte de leurs missions respectives et des enjeux auxquels les deux Institutions font face, il a été convenu de retenir les thématiques et actions prioritaires suivantes en matière de supervision bancaire au titre de la période 2017-2018 :

-       Les banques d'importance systémiques : notamment les critères d'identification et la  démarche de supervision ;

-       La monnaie électronique et les établissements de paiements ;

-       La régulation et 1a supervision de 1a finance Participative ;

-       La réalisation d'exercices de simulation de crise ;

-       La résolution bancaire et 1e système garantie de dépôt ;

-       La protection des consommateurs ;

-       La supervision conjointe et missions de contrôle bancaire basées sur les risques ;

-       L'organisation d'échange trimestriel notamment sous forme de Conférence téléphonique ou de visioconférence.

En fin de rencontre, les Gouverneurs ont procédé à la signature de la nouvelle version de la Convention relative à la coopération en matière de contrôle bancaire, d'échange d'informations et de coopération générale ; dont la version initiale avait été ratifiée à Rabat, en septembre 2011.